Difficile de trouver un crédit ?

Pourquoi votre crédit a-t-il été refusé et que faut-il faire ?

Tout au long de l’année, ou lors de la réalisation d’un grand projet nécessitant un budget assez conséquent, chaque foyer, chaque individu ou chaque collectivité risque de se retrouver dans une situation financière difficile.

C’est dans ces cas que l’on est souvent amener à contracter une dette. Bien sûr, un organisme de crédit ou une banque peuvent proposer des solutions afin de vous sortir d’une situation d’endettement qui peut parfois virer à l’aigre et change rapidement en un surendettement. Toutefois, une demande de prêt n’est pas toujours acceptée. Cela dépend de plusieurs paramètres.

Les principaux motifs de refus et scoring

Que ce soit pour un particulier ou pour un indépendant, une banque ou un organisme de prêt peut toujours refuser une demande de crédit. Le créancier se doit de faire une évaluation du risque d’un client.

Si vous êtes un particulier, voici quelques raisons pour lesquelles votre banque ou un organisme ne vous accorde pas de prêt :

  • Endettement trop importante
  • Ne pas avoir le bon profil correspondant au type de prêt demandé
  • Ne pas disposer de ressources suffisant : non capacité de remboursement
  • Ne pas avoir un emploi stable (CDD, Stages, intérimaires...)
  • Être fiché à la Banque Nationale
  • Votre dossier manque de pièces justificatives
  • Ou d’autres motifs selon la disposition de l’organisme

Pour un indépendant, la décision d’octroi d’un prêt ou le risque de refus d’une demande pourraient être basés sur :

  • Le projet présenté n’est pas sûr de réussir, compte tenu du profil de l’entrepreneur
  • Le projet ne contient pas tous les éléments prouvant qu’il s’agit bien d’une vraie opportunité d’affaire
  • Les chiffres sur les prévisions ne permettent pas d’assurer un remboursement régulier
  • Le type de projet ne figure pas dans la liste des objets finançables établie au préalable par le créancier
  • Le demandeur ne dispose pas de l’apport personnel minimum nécessaire pour financer une partie du besoin
  • Les garanties données ne suffisent pas à couvrir les risques
  • Ou d’autres motifs établis par chaque organisme de crédit, selon leur gestion interne... De nos jours, les banques utilise ce que l’on appelle Crédit Scoring ou tout simplement Scoring Bancaire afin d’évaluer de façon plus professionnelle le risque d’une demande de crédit. Il s’agit d’une méthode statistique permettant de vérifier la fiabilité de l’emprunteur ainsi que sa solvabilité.

Vous êtes fiché par la Banque Nationale ?

Une acceptation de prêt est quasiment impossible pour les personnes fichées bancaires. Vous êtes fiché bancaire, cela signifie que votre nom est sur la liste noire de la Banque Nationale de Belgique. Le non paiement d’un emprunt dans les délais, les dettes qui s’accumulent et deviennent des surendettements... telles sont les causes probables d’un fichage à la Banque Nationale. Et les conséquences n’en sont pas moindres vis-à-vis de l’octroi d’un nouveau crédit.

Certaines banques accordent un crédit aux personnes fichées en fonction de leur situation et sous certaines conditions. Consultez notre dossier personne fichée sur cette page pour en savoir plus.

Revoir son taux d'endettement

Il est primordial de vérifier son taux d'endettement afin de déterminer et afin d’être sûr que le dossier de demande de prêt soit accordé par les établissements de crédit. En effet, cela leur permet de savoir si l’emprunteur pourrait bien faire face aux échéances du type de crédit qu’il a demandé. A noter que, généralement, le taux d'endettement admis par les créanciers est de 33 %, mais cela peut varier d’un organisme à un autre et selon les ressources du candidat.

Que faire pour un prêt personnel ?

Votre capacité d’emprunt pour un crédit en vue de financer votre projet personnel dépend également de plusieurs critères, même si les conditions sont plus tolérantes. De ce fait, il ne faut pas s’arrêter à un premier refus de demande quand il s’agit d’un crédit personnel. Les organismes de crédit, autre que la banque, dispose des compétences nécessaires pour évaluer le risque financier d’un client inconnu.

Mieux vaut alors négocier un prêt personnel auprès d’un organisme privé qu’avec votre banque. Votre chance de signer un contrat d’emprunt sera beaucoup plus probable dans ce cas. Vous pouvez également choisir une autre option : changer de banque. Mais il faut toujours bien se renseigner avant de décider de faire de nouveaux crédits. Prenez bien en compte les différentes conditions, le coût total de l’opération, comparez les taux d’intérêts et vérifiez bien tous les détails mentionnés dans le contrat de prêt.

Que faire pour un refus de crédit hypothécaire ?

Comme pour le crédit à la consommation, le crédit pour travaux, le crédit auto et autres, obtenir un crédit via une hypothèque est également sujet à quelques obstacles, c’est-à-dire, des motifs de refus.

Ces conditions sont également plus restreintes quand il s’agit d’une opération financière ayant pour but l’achat de votre résidence principale. S’il arrive que votre demande de prêt hypothécaire soit refusée auprès de la banque, ce n’est pas encore la fin ! Il vous reste une autre alternative : un courtier indépendant qui propose des tarifs qui pourraient bien vous convenir. Demander également l’aide d’un notaire afin de vous orienter vers une solution plus personnalisée.

Dans tous les cas, faire une simulation de crédit est toujours une démarche utile si l’on souhaite connaître sa chance d’obtenir un prêt sans s’aventurer à l’aveuglette dans ce terrain ou l’arnaque n’est pas si étrangère.

Evitez l'endettement - conditions generales